Des représentants du gouvernement japonais ont déclaré ce vendredi qu’une demande officielle a été formulée pour que le mont Fuji et l’ancienne ville de Kamakura figurent au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO en 2013. 

Mont Fuji vue depuis la ville de Fujiyoshida ©Fujiyoshida City/© JNTO


Une lettre de recommandation pour ces deux sites a été transmise jeudi soir à l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture à Paris. Le conseil international des monuments et des sites historiques, organe consultatif de l’UNESCO, effectuera des visites durant l’été et l’automne de cette année. L’inscription du mont Fuji et de la ville historique de Kamakura devrait être effectuée aux alentours de mai 2013.

L’agence indique que la montagne est un des symboles du Japon, et représente le style ancien du pays, « Ukiyo-E » caractérique des estampes des années 1603-1868 qui ont fortement influencé le monde occidental.

La ville de Kamakura, dans la préfecture de Kanagawa, a été le siège du gouvernement militaire pendant près de 150 ans (1185-1333), dont la culture est celle de la classe des samurai, la cérémonie du thé et du bouddhisme.

Le Japon compte déjà 10 sites inscrits au patrimoine mondial de l’humanité, et ces deux sites font partie d’une liste d’une dizaine d’autres susceptibles d’être présentés à l’UNESCO.

Julien Barbier. Source : The Mainichi daily news.