Le Nikkei au plus bas depuis octobre 2005

(Investir.fr)

Tokyo voit rouge en ce début de semaine, terminant la séance de lundi en baisse de 3,86%, à son plus bas niveau depuis octobre 2005. Les investisseurs n’ont, semble-t-il, pas été convaincus par le programme de relance annoncé vendredi par la Maison Blanche, censé apaiser les craintes de récession aux Etats-Unis. Ce programme, qui repose sur des mesures fiscales, serait susceptible d’atteindre 140 milliards de dollars.

Les deux grands indices de Tokyo cèdent plus de 3%, dans des volumes d’échange par ailleurs relativement faibles. Le Nikkei plie de 3,86%, à 13.325,94 points, tandis que le Topix abandonne 3,56%, à 1.293,74 points.

Du côté des valeurs, les technologiques s’affaisent malgré les hausses de leurs homologues vendredi à Wall Street. Ainsi l’équipementier Advantest chute de 6,5%, à 2.260 yens. Les pétrolières sont aussi dans le rouge, avec un repli de 4,9% de Nippon Oil, et de 7,15% pour Nippon Mining Holdings. Enfin, le publicitaire Dentsu lâche 8,6%, à 244.000 yens, après que Merrill Lynch a ramené sa recommandation d’achat à neutre, en raison d’un marché publicitaire jugé faible par l’intermédiaire.

Le comité de politique monétaire de la Banque du Japon a par ailleurs entamé aujourd’hui sa réunion de deux jours. Il devrait maintenir ses taux directeurs inchangés à 0,5%. Du côté des statistiques, l’indicateur d’économie avancé du mois de novembre a été révisé à 18,2 contre 10 attendu.

Vladimir Kordzinski