Le Parlement japonais intronisera le nouveau Premier ministre le 25 septembre prochain pour remplacer le conservateur Shinzo Abe démissionnaire.

Le Parti libéral-démocrate (PLD, droite), au pouvoir, et le principal parti de l’opposition, le Parti démocrate du Japon (PDJ, centre-gauche), se sont mis d’accord sur cette date. Très affaibli par des scandales à répétition, M. Abe, 52 ans, a démissionné brusquement il y a une semaine de son poste de Premier ministre et de la présidence du PLD.

Le PLD, qui détient la majorité à la Chambre des députés mais qui a perdu le contrôle du Sénat à la fin juillet, se donnera un nouveau président le 23 septembre, lequel sera ensuite automatiquement désigné Premier ministre par le Parlement.

Deux candidats sont en lice pour succéder à M. Abe, le modéré Yasuo Fukuda, un vétéran de la droite japonaise âgé de 71 ans, donné largement favori face à son rival nationaliste Taro Aso, 66 ans.

Source : RTLINFO.BE

PARTAGER