Le PDJ pourrait former un nouveau gouvernement de coalition

Le porte-parole du gouvernement japonais Yoshito Sengoku a indiqué dimanche que le Parti démocrate du Japon (PDJ, au pouvoir) pourrait former un nouveau gouvernement de coalition, a rapporté l’agence de presse Kyodo.

Le Premier ministre japonais Naoto Kan a appelé le parti Tachiagare Nippon (« Debout, Japon »), parti d’opposition mineur, à rejoindre son gouvernement de coalition en lui offrant un poste au cabinet, car M. Kan cherche désespérément à obtenir des soutiens en dehors de la coalition pour assurer l’adoption sans difficultés des projets de lois à la Diète (parlement) l’année prochaine, selon des sources du PDJ citées par Kyodo.

Le président et secrétaire général du PDJ, Katsuya Okada, a discuté avec deux dirigeants du Parti Tachiagare Nippon, qui détient six sièges au Parlement, de la possibilité de la participation du parti à la coalition gouvernementale, selon des médias locaux.

Toutefois, dans une interview accordée vendredi à des médias, M. Kan a déclaré qu’il n’avait fait aucune offre officielle au parti Tachiagare Nippon.

La coalition au pouvoir aura besoin du soutien d’au moins six députés de l’opposition à la chambre basse pour faire adopter le budget fiscal 2011 si les projets budgétaires sont, comme on s’y attend, rejetés à la Chambre des conseillers (chambre haute), contrôlée par l’opposition, selon des analystes politiques.

Vendredi dernier, Sadakazu Tanigaki, président du Parti Démocrate-Libéral (LDP, principal parti d’opposition), a menacé une nouvelle fois de boycotter les discussions à la Diète durant la session ordinaire qui doit se réunir en janvier prochain, si le chef de cabinet Yoshito Sengoku reste en poste, malgré l’adoption par la chambre haute d’une motion de censure à son encontre en novembre dernier.

Par ailleurs, selon des derniers sondages, le taux de popularité du cabinet du Premier ministre Naoto Kan est tombé à environ 25%, soit le niveau le plus bas depuis son entrée en fonctions en juin dernier.

©[ 2010 Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.->http://french.cri.cn/621/2010/12/26/402s235190.htm]