Le PIB se contracte au Japon

Les économistes ne se sont pas trompés, l’économie nippone traverse « un trou d’air ». Le PIB japonais a, comme attendu, reculé de 0,6 % au deuxième trimestre 2008 après une hausse de 0,8 % au cours des trois premiers mois de l’année. La consommation privée a fléchi de 0,5 %, les investissements résidentiels de 3,4 %, alors que ceux des entreprises stagnaient (0,2 %). Les exportations nippones souffrent également du tassement de l’expansion mondiale. Elles ont reculé de 2,3 %, toutefois moins que les importations, en repli de près de 3 %.

www.investir.fr