Le PM japonais appelle à la coopération internationale pour surmonter la crise financière

Le Premier ministre japonais Taro Aso, qui se trouve à Washington pour participer au sommet financier du G20, a appelé samedi la communauté internationale à prendre l’action concertée pour surmonter la crise financière actuelle.

A l’issue de la réunion du G20, M. Aso a indiqué à la presse que le maintien de la stabilité des marchés financier et des capitaux est le première priorité de la politique économique d’aujourd’hui.

« Une principale cause de la crise financière actuelle est l’échec de la surveillance et de la réglementation menées par des gouvernements individuels pour maintenir l’innovation et la mondialisation des produits financiers.

« Dans cette situation, l’action concertée visant à rendre la politique de différents pays convergent afin de prévenir une répétition d’une crise financière est devenue un défi incontournable ».

Le sommet du G20 sur les marchés financier et l’économie globale est une démonstration de la détermination à faire face à la tourmente économique globale, a-t-il ajouté.

Soulignant l’importance du rôle du Fonds monétaire international (FMI) dans le système financier global, le Premier ministre japonais a déclaré que le Japon est prêt à offrir 100 milliards de dollars au FMI afin d’assister les économies émergentes et de soutenir les pays touchés par la crise.

Le G20, qui sert d’une arène informelle pour faciliter le dialogue entre les principaux pays industralisés et économies émergentes sur les questions clés relatives à la stabilité économique globale, a été fondée le 25 septembre 1999 à Washington.

Le G20 regroupe l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la France, l’Allemagne, l’Inde, l’Indonésie, l’Italie, le Japon, le Mexique, la Russie, l’Arabie saoudite, l’Afrique du Sud, la Corée du Sud, la Turquie, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et l’Union européenne.

[Xinhua->http://www.french.xinhuanet.com/french/2008-11/16/content_762470.htm]