Le premier ministre japonais souhaite des installations nucléaires les plus sûres du monde

Le premier ministre Yoshihiko Noda s’est engagé à ce que le Japon porte la sûreté de ses installations nucléaires au plus haut niveau du monde. 

M. Noda a pris cet engagement dans un discours prononcé jeudi lors d’une rencontre de haut niveau, organisée au siège de l’ONU à New York.

Le chef du gouvernement nippon a commencé son intervention en exprimant sa profonde gratitude pour les encouragements et le soutien manifestés par de nombreux pays pour les victimes du séisme et du tsunami qui ont ravagé le nord-est du Japon en mars.

Evoquant la crise nucléaire de la centrale de Fukushima, il a affirmé que la reprise de contrôle de l’installation se faisait progressivement.

D’après lui, les récentes estimations des quantités de matières radioactives rejetées dans l’atmosphère par la centrale sont quatre millions de fois inférieures à celles observées après l’accident de mars. M. Noda a annoncé que le Japon allait améliorer la sûreté des réacteurs pour la porter au plus haut niveau mondial. Le premier ministre a par ailleurs promis le soutien du Japon pour tous les pays qui voudraient produire de l’électricité à partir du nucléaire pour assurer leur approvisionnement énergétique et lutter contre le réchauffement climatique.

Article original: NHK World Service Français © 2011