Le nouveau premier ministre japonais Yoshihiko Noda souhaite établir un solide système de sécurité nationale pendant son mandat, afin de protéger des territoires qui font partie inhérente de l’Archipel.

M. Noda devrait expliciter l’agenda de son gouvernement dans un essai qui sera publié prochainement dans un mensuel. En tête de ses priorités figurera la reconstruction des régions dévastées par les catastrophes du 11 mars.

Dans son essai, M. Noda fera allusion à la vision de création d’une communauté de l’Asie de l’Est, un projet promu par l’ancien premier ministre Yukio Hatoyama en 2009. L’objectif en était de mettre en place dans la région des systèmes stables aux plans économique et de la sécurité.

Le premier ministre mentionnera que le mandat de plusieurs dirigeants de l’Asie de l’Est s’achèvera l’an prochain. Il soulignera que des perturbations ont tendance à se faire jour pendant de telles périodes de transition et qu’un grand schéma n’est donc pas nécessaire en ce moment.

En revanche, M. Noda proposera à la place que le Japon réexamine sa réaction à certains incidents sérieux, liés à ses territoires terrestres et maritimes, en mettant en place une nouvelle série de simulations. Le nouveau premier ministre mentionnera que le Japon doit être pleinement préparé à protéger des régions qui, historiquement, font partie de son territoire.

Article original: NHK World Service Français © 2011