Selon l’opérateur de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi, le nouveau système de refroidissement fonctionne de manière satisfaisante et pourrait permettre d’accélérer la reprise sous contrôle des réacteurs en août.

Le système, qui recycle l’eau contaminée, a connu une série de problèmes techniques depuis sa mise en place fin juin.

Toutefois, l’exploitant de la centrale, Tepco, assure qu’il a fonctionné à peu près comme prévu depuis début juillet.

Tepco reconnaît cependant que la quantité d’eau utilisée dans le sytème doit être limitée en raison des fuites d’eau radioactive encore présentes dans 3 réacteurs. Ces fuites signifient que le niveau de liquide toxique accumulé dans les réacteurs n’a pas diminué.

Selon l’opérateur, si le système de décontamination continue à fonctionner normalement, l’eau redescendra dès le mois prochain à un mètre au-dessous du niveau où elle présente des risques de débordement.

Si tout se déroule comme prévu, il ne sera plus nécessaire d’imposer des limites à la quantité d’eau utilisée dans le système de refroidissement des réacteurs.

© 2011 – NHK World Service Français – Article original