Ce samedi 18 février, l’Empereur Akihito subira un pontage coronarien à l’Hopital Universitaire de Tôkyô. Il semblerait, d’après une angiographie, que deux branches supplémentaires de son artère coronaire gauche aient rétrécie.


Ichiro Kanazawa,  docteur de la maison impériale, et Ryozo Nagai, un professeur à l’Hôpital  Universitaire de Tokyo, ont déclaré lors d’une conférence qu’ils espéraient que l’intervention permettrait à l’empereur de maintenir son mode de vie pour  mener à bien ses tâches officielles. L’intervention sera dirigée par une équipe de docteurs de l’Hôpital Universitaire de Tôkyô et de Juntendo.
Comme l’angiographie indique que deux branches de l’artère coronaire gauche ont rétrécie, les docteurs ont décidé de prélever un vaisseau sanguin d’une autre partie du corps de l’empereur, et de l’utiliser pour contourner les branches obstruées. Cette intervention risque de prendre à peu près 5 heures, les docteurs vont donc faire une anesthésie générale à l’empereur. Il serait alors susceptible de quitter l’hôpital deux semaines après.
D’après l’Association Japonaise pour la Chirurgie Thoracique, à peu près 16 500 interventions ont eu lieu en 2009 au Japon et 98% des patients ont quitté l’hôpital sans aucun problème. Bien-sûr, pendant sa période d’hospitalisation, son fils héritier Naruhito prendra en charge ses devoirs d’Etat.

Amandine – source : japantimes