Les gardes côtes japonais s’équipent d’un troisième bateau pour la sécurité des îles Senkaku

Le Japon a déployé son plus récent bateau de patrouille dans le sud-ouest de l’Archipel pour renforcer la sécurité autour des îles Senkaku, objet d’un contentieux en mer de Chine orientale.

Le navire de 1300 tonnes est arrivé mardi au port d’Ishigaki dans la préfecture d’Okinawa. Des membres du bureau des gardes-côtes d’Ishigaki sont montés à bord pour inspecter son hélistation et d’autres équipements. La station d’Ishigaki est l’avant-poste le plus proche du petit archipel des Senkaku, contrôlé par le Japon mais revendiqué par la Chine.

Ce bateau de patrouille est le troisième que les gardes-côtes japonais déploient dans la région. On espère que ce bâtiment supplémentaire contribuera à répondre plus rapidement à tout incident éventuel. Rappelons que les tensions à propos des îles Senkaku se sont avivées depuis qu’un bateau de pêche chinois a heurté des bateaux de patrouille japonais en septembre 2010.

Article original : NHK World Service Français © 2011