Depuis le séisme qui a frappé le nord-est de l’archipel au mois de mars, la migration de la population dans le territoire national se fait désormais plus vers l’ouest de l’archipel que vers l’est [région autour de Tokyo], selon le recensement réalisé par le ministère des Affaires intérieures et des Communications.

Pour la première fois en vingt-sept ans, le nombre de personnes arrivant dans les préfectures d’Osaka, de Kyoto, de Hyogo et de Nara (39 473 personnes) a dépassé celui des personnes quittant ces régions (36 783 personnes) durant le mois d’avril. Ces chiffres comprennent uniquement les personnes qui se sont installées sur les lieux et ne prennent pas en compte les personnes déplacées temporairement. « Cela est en partie dû au fait que les entreprises ont transféré délibérément une partie de leurs personnels à l’ouest du pays », indique le Nihon Keizai Shimbun.

 

© 2011 Article original sur courrier international.com

PARTAGER