Dans la catégorie longévité, les champions du monde sont les Japonaises et les Islandais, avec respectivement une espérance de vie de 85,8 et de 79,4 ans pour les bébés nés l’année dernière. Selon le ministère japonais, l’allongement de l’espérance de vie s’explique par l’amélioration des traitements visant les trois principales causes de mortalité. L’être humain le plus âgé au monde est d’ailleurs une Japonaise, Yone Minagawa, 114 ans.

Source : Le JDD.fr

PARTAGER