Selon une enquête de la NHK, plus de 70 pour cent des municipalités frappées par le séisme et le tsunami du 11 mars jugent les travaux de reconstruction insuffisants, 6 mois après la catastrophe.

La NHK a réalisé une enquête auprès de 42 municipalités dans les préfectures d’Iwate, de Miyagi et de Fukushima, dans le nord-est de l’Archipel, entre fin août et début septembre.

Quatorze municipalités déplorent l’absence de progrès dans les efforts de reconstruction, 17 estiment que les travaux avancent, mais avec une tendance au ralentissement.

Les personnes interrogées dans 15 municipalités de Fukushima devaient également se prononcer sur les moyens que le gouvernement devrait mettre en oeuvre pour surmonter la crise nucléaire.

Douze municipalités ont suggéré l’extension des zones à décontaminer, 8 préconisent des contrôles sanitaires approfondis pour les riverains.

Article original: NHK World Service Français © 2011