Au salon Ceatec de Tokyo, opérateur et constructeurs préparent l’avenir du portable, bijou technologique relié à des réseaux haut-débit et doté d’un mini-projecteur.
Le marché mondial reste étonnamment dominé par des acteurs continentaux .

L’iPhone peine à décoller au Japon (voir notre article) mais ses avancées technologiques ont sans aucun doute donné un coup de fouet aux industriels japonais. Sharp, le numéro un incontesté du marché national, vient à son tour de lancer un portable à un écran tactile (le modèle sur la photo qui illustre cette article). Si c’est une concession de taille au style Apple, pas question de rendre les armes en passant aux tout-tactile. « Les gens ici exigent d’avoir un clavier physique pour taper leurs mails », explique le constructeur sur son stand du Ceatec. La tendance est donc aux claviers coulissants toujours plus fins qui donnent aux derniers modèles des airs de mini-ordinateurs.

Sur cette base, le géant NTT DoCoMo (53 millions d’abonnés dans l’archipel) lance avec le canadien RIM une grande offensive pour convertir les hommes d’affaires nippons au Blackberry, le portable très pro à clavier qui cartonne de l’autre côté du pacifique.
Mais sur le stand du premier opérateur japonais, ce sont les projets futuristes de « recherche et développement » qui attirent les foules. La tendance cette année est au pico-projecteur. DoCoMo fait la démonstration d’un téléphone à peine plus épais que la normale qui peut projeter les contenus de son disque dur. Plus besoin d’écran pour une présentation professionnelle, une session « dispositives de vacances » ou une séance de ciné en plein air. Placé à 1 mètres 50 d’un mur, il offre déjà une diagonale de plus de 30 pouces (environs un mètre). L’opérateur estime que la technologie est déjà presque au point et promet des progrès rapides vers la haute définition pour une sortie peut-être dès l’an prochain.

HD et VOD

Dans la même veine, DoCoMo annonce une nouvelle génération d’écrans de mobile à la résolution multipliée par quatre dès janvier. Pour le son, les derniers téléphones sont déjà compatibles avec des standards haut de gamme, comme DolbyMobile, développés rien que pour eux.
L’opérateur en profitera pour lancer d’ici deux ans un service de video à la demande (VOD) en haute définition sur ses téléphones. A distance et à tout moment, les Japonais pourront regarder en streaming (diffusion en direct) les films et séries de leur choix. La diffusion sur les réseaux de nouvelle génération 3G+ permettra aussi à des petites entreprises d’émettre de mini-chaînes de télévision à proximité de leur locaux.
Un restaurant pourra diffuser en boucle ses menus en vidéo sur tous les portables qui passent à proximité, un cinéma, les bandes-annonces des films à l’affiche. Le concurrent KDDI a lui déjà lancé sa « aU Box » qui permet de télécharger des films ou d’enregistrer la télé à la maison, puis de les transférer sur son portable pour les regarder en vadrouille. Il promet pour bientôt des liaisons sans fil infrarouges pour transférer les données à un gigabit par seconde !

Le porte-monnaie électronique
Les opérateurs proposeront aussi davantage de moyens pour payer grâce à son téléphone. Au Japon, la technologie n’est pas nouvelle mais le portable servira désormais de justificatif d’achat un peu partout. Une fois des places de cinéma, spectacle, ou musée achetées sur internet, il suffira de passer son portable sur une borne pour ne plus jamais faire la queue.

Le GPS devrait lui aussi bientôt connaître une évolution spectaculaire, en particulier pour ceux qui circulent à pied. Couplé à une boussole et à un accéléromètre (un détecteur de mouvement comme sur l’iPhone), il permet, en pointant son portable dans une direction, de savoir ce que vous y trouverez sur des centaines de mètres. Si vous êtes à la recherche de la poste, tournez votre portable à 360 degrés et il bipera pour vous indiquer la bonne direction. Il pourra même vous indiquer la position des lieux les plus fréquentés et celle de vos amis en temps réel, si vous vous sentez un peu seul.

Les dernières technologies donnent à l’être humain des airs de cyborg. Des 2009, en plaçant votre portable-clé de voiture dans votre poche, il suffira d’en toucher la poignée pour l’ouvrir puis de se mettre au volant pour la démarrer. Le corps sert de conducteur électrique à un mot de passe numérique…
Les personnes âgées un peu dures de la feuille pourront elles se réjouir de l’invention du Sound Leaf. Déjà commercialisé pour une centaine d’euro, cet accessoire que l’on appuie contre la tempe est relié au téléphone grâce à la technologie sans fil BlueTooth et transmet le son via des vibrations sur les os du crâne. Cela plaira également aux professionnels travaillant dans un environnement bruyant ou ceux qui adorent téléphoner dans le métro à l’heure de pointe.

Portable-piano, batterie, ou à vent

Les ingénieurs japonais ont poursuivi leurs délires design. Cette année, c’est Yamaha qui fait fort avec une gamme de portables en forme de piano ou baguettes de batterie. Sans oublier le « band in a pocket », un mobile « instrument à vent » sur lequel se fixent des mini-manches de saxo, clarinette, ou flûte traversière…D’accord, ces prototypes ne sont pas près de voir le jour mais ils en jettent aux côtés d’une autre gamme solaire et écolo dont les mobiles ressemblent à de petits satellites.

Portable batterie Techno et sexy, le portable japonais va-t-il parti à l’assaut de la planète ces prochaines années ? Nokia qui domine le marché du portable mondial peine à décrocher 1% des ventes au Japon et Apple s’est engagé ici dans une bataille difficile : pourquoi Sharp ne lance-t-il pas, à son tour, ses portables en Europe pour venir chercher les constructeurs occidentaux sur leurs terres ? « Nos portables sont trop complexes technologiquement et trop chers pour le public européen », reconnaît-on chez le géant japonais, sans sourciller. Si vous voulez un portable japonais, il faudra d’abord prendre des cours et travailler plus dur.

[tf1.lci->http://tf1.lci.fr/]

[Vous pouvez en discuter sur le forum Japoninfos->http://www.japoninfos.com/forum/]

PARTAGER