Les protestations anti-japonais continuent en Chine

Jeudi, pour la troisième journée consécutive, des petits groupes de manifestants se sont mobilisés devant des représentations diplomatiques japonaises à Shanghai et à Pékin.

D’après le site de microblog Weibo, une autre manifestation aurait eu lieu à Fuzhou, province du Fujian.

Ces manifestations nationalistes, qui font suite au rachat par le Japon d’une partie des îles Senkaku, ont été encadrées par de nombreux véhicules de police et de sécurité afin de prévenir tout débordement. La foule, très hostile à Tôkyô, a scandé des slogans tels que: « Boycott des produits japonais » ou bien encore « Diables japonais sortez des îles Diaoyu (nom chinois pour les Senkaku) ».

Ces manifestations devraient continuer ce week-end encore car des appels ont été lancés sur internet pour des rassemblements dans les villes de Chengdu, province du Sichuan et Changsha, province du Hunan.

Le ministère des Affaires Étrangères à Tôkyô a mis en garde les voyageur japonais en Chine en émettant un avertissement de sécurité.

A noter également que le nouvel ambassadeur en Chine, Shinichi Nishimiya, 60 ans, s’est écroulé dans une rue de Shibuya, il a rapidement été transporté à l’hôpital.

D’après les premières informations de la police, aucune trace suspecte n’a été trouvée et cet incident doit être probablement dû à une maladie.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources: The Japan Times et ici