Les transfuges nord-coréens interrogés par le gouvernement japonais

Le gouvernement japonais va probablement dépêcher un responsable du ministère des Affaires étrangères pour collecter des informations détaillées en interrogeant les transfuges nords-coréens découverts récemment.

Les réfugiés ont été trouvés mardi, alors qu’ils dérivaient à bord d’une embarcation au large de la côte de la ville de Wajima, dans la préfecture d’Ishikawa, sur le littoral de la mer du Japon.

9 hommes et femmes identifiés comme Nords-Coréens ont été transférés aux services d’immigration de la préfecture de Nagasaki mercredi, après avoir reçu l’autorisation d’entrer temporairement sur le territoire japonais de la part du ministère de la Justice.

L’homme qui s’est présenté comme le leader du groupe a expliqué aux autorités de l’immigration qu’ il était un pêcheur chargé de financer l’armée nord-coréenne en pêchant des poulpes.

Le gouvernement japonais a l’intention de dépêcher un responsable du ministère des Affaires étrangères pour interroger les transfuges sur leur identité, les moyens qu’ils ont utilisés pour faire défection et les raisons pour lesquelles ils veulent se rendre en Corée du Sud.

Tokyo a entamé des pourparlers avec Séoul concernant le transfert des réfugiés en Corée du Sud. Celui-ci serait effectué pour des raisons humanitaires.

Article original : NHK World Service Français © 2011