La Compagnie d’électricité de Tokyo Tepco va mettre marche une unité de décontamination de fabrication japonaise sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima endommagée dès jeudi après-midi.

L’unité fonctionnera à plein régime après une série d’essais fructueux effectués depuis mardi.

La nouvelle installation consiste en 14 réservoirs cylindriques contenant du zéolite, un minéral qui absorbe le césium et d’autres substances radioactives.

La stabilisation du processus de décontamination de l’eau des réacteurs fait partie des problèmes urgents à régler pour reprendre le contrôle de la centrale. En effet, l’eau décontaminée est ensuite réinjectée dans les réacteurs afin de les refroidir.

Le système de décontamination existant a connu des difficultés et ses composants de fabrication étrangère sont tombés en panne à plusieurs reprises. En conséquence, le système n’a fonctionné qu’à 69 pour cent de sa capacité, loin de l’objectif initial de 90 pour cent.

Tepco a l’intention d’utiliser la nouvelle unité en même temps que l’existante.

Article original : NHK World Service Français © 2011