Muroto, ville de la préfecture de Kochi, dans l’ouest du Japon, est devenu le cinquième site nippon inscrit sur la liste des zones internationales du patrimoine géologique, ou géoparcs.

Le réseau mondial des géoparcs nationaux de l’UNESCO réunit des sites dont la structure géologique ou la forme permettent de comprendre l’évolution de la Terre, jouent un rôle sur le plan éducatif et apportent des bénéfices économiques aux communautés qui y résident.

La décision d’inscrire l’ensemble de la commune de Muroto sur cette liste a été prise samedi lors d’une réunion de l’UNESCO en Norvège.

La zone présente des traces de mouvements tectoniques vieux de 100 millions d’années environ. Ces traces permettent d’observer les anciens fonds marins élevés par une succession de séismes.

Article original: NHK World Service Français © 2011