Natation: Le Japonais Kosuke Kitajima a battu le record du monde au JO

D’autres records du monde sont réédités au Cube d’eau

Deux autres records du monde ont été établis en natation, lundi en début de journée aux Jeux olympiques de Pékin.

Le Japonais Kosuke Kitajima a raflé l’or dans la finale masculine du 100 m brasse tout en établissant une nouvelle marque mondiale en 59,81 secondes.

De son côté, la Zimbabwéenne Kirsty Coventry a battu le record du monde du 100 m dos, lundi, en demi-finale de l’épreuve des JO de Pékin. Elle a nagé la distance en 58,77 secondes.

Il s’agissait des quatrième et cinquième records du monde à être établis au Cube d’eau depuis le début des Jeux de Pékin.

Le précédent record mondial du 100 brasse masculin avait été établi par l’Américain Brendan Hansen (59,13 le 1er août 2006) qui a fini quatrième de la finale en 59,57, lundi.

La médaille d’argent est revenue au Norvégien Alexander Oen qui a nagé en 59,20, alors que Hugues Duboscq a pris la médaille de bronze en établissant un nouveau record de France en 59,37 secondes.

Le précédent record du 100 m dos féminin appartenait à l’Américaine Natalie Coughlin (58,97 le 1er juillet 2008) qui a nagé sa demi-finale en 59,43.

Coventry a réussi le meilleur temps des qualifications et Coughlin, le deuxième, à la veille de la finale qui sera disputée mardi. Coughlin avait décroché la médaille d’or il y a quatre ans à Athènes et Coventry avait raflé l’argent.

Par ailleurs, l’Américain Michael Phelps s’est qualifié pour la finale du 200 mètres nage libre en signant le quatrième temps des demi-finales en 1:46,28. Phelps est toujours en lice pour obtenir huit médailles d’or à Pékin, un record inégalé aux Jeux olympiques.

La Presse Canadienne.