Olympus pourrait supprimer 2500 emplois

Après le scandale du mois d’octobre où l’on a appris que le groupe cachait de lourdes pertes, celui-ci cherche à redynamiser son activité.

En effet, depuis ce scandale, la compagnie a du mal à renforcer son capital. Pour cela, elle prévoit une restructuration de ses usines, principalement celles situées à l’étranger, ainsi qu’un ajustement de sa gamme de produits.

Les suppressions d’emplois toucheraient  plus de 6% des 40 000 personnes travaillant pour Olympus. La société devrait également renforcer ses secteurs des appareils médicaux et de l’industrie afin d’augmenter la rentabilité.

Un nouveau plan économique pourrait être annoncé dès ce mois de juin.

L’entreprise serait également en discussion avec le géant de électronique, Panasonic, afin que celui-ci devienne le premier actionnaire du groupe assurant ainsi des finances plus saines.

En ce qui concerne ses produits numériques, Olympus devrait consolider ses usines d’appareils photo en Chine et au Vietnam tout en rationalisant sa production aux États-Unis. L’entreprise prévoit également de renforcer sa gamme d’appareils à objectifs interchangeables sans miroir et, au contraire, réduire la production des produits qui subissent une trop forte concurrence.

Pour le secteur médical, le groupe devrait concentrer ses ressources sur les produits fabriqués principalement au niveau national, y compris dans les préfectures d’Aomori et Fukushima.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources: The Japan Times