Le Premier ministre japonais Taro Aso a affirmé qu’il ne dissoudrait pas la Chambre des représentants pour des élections générales, avant que la Diète adopte le budget de l’an 2009, rapporte samedi Kyodo News.

Lors d’un entretien avec la presse, M. Aso a mis l’accent sur l’importance de jeter les assises pour des mesures économiques.

Il a aussi reconnu la nécessité de la réforme électorale, indiquant qu’avec le système électoral en cours, il est difficile de former « une grande coalition » avec le Parti démocrate du Japon, principal parti d’opposition.

[Xinhua->http://www.french.xinhuanet.com/french/2009-01/10/content_795861.htm]

PARTAGER