Piratage : des arrestations au Japon

Nous vous en parlions hier, le piratage semble être, actuellement, au cœur des problèmes chez Big N. Ce qui n’est pas anodin à l’approche des fêtes de fin d’année.

L’affaire se passe au Japon, à Osaka plus précisément, où trois personnes ont été arrêtées pour vente de linkers, ces cartouches qui permettent de stocker les jeux piratés sur une carte mémoire. Parmi les coupables figurent même une mère et son fils. Ils vendaient, via un site Internet, un large choix de jeux DS dont les prix allaient de 0 à 500 yens (de 0 à 4€).

La police a réussi à mettre la main sur ce trafic grâce à leur veille sur Internet. Selon les médias nippons, c’est la première fois que des japonais sont arrêtés en lien direct avec des jeux DS piratés. Il faut dire que Nintendo reste raisonnable sur le prix des jeux par rapport aux concurrents.

[p-nintendo->www.p-nintendo.com]