Un important fabricant japonais a rappelé plus de deux millions de paquets de saucisses et de pizzas. Motif: cesproduits pourraient contenir des produits chimiques, a indiqué un porte-parole de l’entreprise.

La société Itoham Foods, deuxième fabricant japonais de produits à base de viande, a indiqué samedi que 2,67 millions de paquets produits et vendus le mois dernier au Japon pouvaient contenir du cyanogène, un produit toxique, à des doses supérieures à celles autorisées par les normes de sécurité alimentaire.

« Notre gestion de crise n’a pas été suffisante. Nous voulons présenter nos excuses aux consommateurs », a déclaré Shinichi Yamada, directeur général de l’entreprise. Il a précisé qu’aucun problème de santé n’avait été rapporté chez des consommateurs.

Le produit toxique a été découvert dans des sources d’eau utilisées dans la production des produits dans l’usine de Itoham de Kashima, à l’est de Tokyo. Les Japonais sont très sensibles aux questions de sécurité alimentaire qui font régulièrement les gros titres dans les médias.

ATS

PARTAGER