Près de 60% des Japonais peinent à joindre les deux bouts

Plus de la moitié des Japonais (57,2 %) qualifient leur niveau de vie de « mauvais » et de « très mauvais », selon les résultats d’un sondage mené en juin-juillet par le ministère japonais de la Santé, du Travail et du Bien-être.

Selon le sondage, le nombre de mécontents est encore supérieur chez les familles avec enfants (63 %). En outre, seuls 37,7 % des 23.000 participants du sondage qualifient leur niveau de vie de normal.

Selon la même étude, le revenu moyen annuel d’une famille japonaise de 2,65 personnes s’est chiffré à 5,66 millions de yens (environ 36.456 euros). Au cours des 14 dernières années, cet indice a chuté d’un million de yens (6.447 euros).

Bien que le pourcentage des personnes qualifiant leur vie de « mauvaise » et de « très mauvaise » soit en progression constante ces sept dernières années, il atteint cette fois son plus haut niveau, stipule le communiqué du ministère japonais.

[http://fr.rian.ru->http://fr.rian.ru]