La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a accusé mardi la République de Corée de tenter de déclencher une guerre générale suite aux échanges de tirs effectués le mois dernier par les deux pays dans les environs de l’île de Yeonpyeong.

L’organisation par la Corée du Sud d’un exercice militaire conjoint avec les Etats-Unis et d’exercice de tirs à balles réelles sur 29 sites a détérioré la situation sur la péninsule coréenne, a déclaré Rodong Sinmun, le quotidien officiel de la RPDC, dans un commentaire.

La Corée du Sud a récemment affirmé qu’elle continuerait à organiser des exercices de tirs à balles réelles et à répliquer aux « provocations » de la RPDC. Cela instaure un climat de fébrilité sur la péninsule coréenne, affirme le commentaire.

Les actions entreprises par la Corée du Sud ont pour dessein de provoquer un conflit militaire d’envergure et de déclencher une guerre générale, selon le quotidien de la RPDC.

Les tensions sur la péninsule coréenne sont montées d’un cran depuis les échanges de tirs entre la Corée du Sud et la RPDC, survenus le 23 novembre près de l’île de Yeonpyeong.

Consécutivement à cet incident, la Corée du Sud et les Etats-Unis ont organisé des exercices maritimes conjoints du 28 novembre au 1er décembre dans les eaux situés à proximité de la péninsule coréenne. Le 3 décembre, les Etats-Unis et le Japon ont lancé des exercices militaires conjoints les plus importants de l’histoire de la coopération militaire entre les deux pays. La Corée du Sud y a été invitée comme observateur.

©[2010- CRIonline->http://french.cri.cn/781/2010/12/14/302s234514.htm]

PARTAGER