L’opérateur mobile numéro un au Japon, Docomo, va proposer dans sa nouvelle collection de l’été 2008, un téléphone spécialement étudié pour les séniors. Ce téléphone fabriqué par Fujitsu n’est pas le premier du genre, mais ces fonctions vont certainement plus loin que les autres. Alors que des téléphones mobiles pour personnes âgées jouent la carte de la simplicité totale, le Raku Raku On offre une grande richesse de fonctionnalités :

Un système d’ajustement audio en fonction du bruit ambiant permet une meilleure perception de la voix. Ce téléphone bénéficie d’un deuxième micro à l’arrière de l’appareil qui permet de mesurer le bruit autour du locuteur et permettre au système de ne prendre en compte que la voix perçue sur le micro avant.

Le système Call Memo recording permet de garder automatiquement en mémoire la dernière minute d’une conversation téléphonique et ainsi garder une trace audio d’un rendez-vous donné.

Le petit écran de la façade extérieure du téléphone s’éclaire automatiquement lorsque que l’appareil est pris en main afin de mieux voir, même dans le noir, l’heure affichée.
(suite ci-dessous)

Le volume de la sonnerie pour un appel ou lors de la réception d’un message s’adapte automatiquement au Sha0807180055000p2 bruit ambiant.

Ouverture assistée : ce téléphone à clapet s’ouvre facilement grâce à un petit bouton à presser.

Une fonction de reconnaissance vocale permet de dicter ses mails au téléphone pour éviter de les écrire sur le claver.

La police de caractère utilisée sur ce téléphone est suffisamment grosse pour être perçue par tous sur l’écran 2,8 pouces du téléphone. De plus, celui-ci est rétro-éclairé et s’adapte en fonction de la luminosité ambiante.

Enfin, ce Raku Raku On V ne serait rien sans ses fonctions de suivi journalier de la santé de son utilisateur. La fonction la plus futuriste, pas encore disponible sur l’iPhone, est certainement son capteur de rythme cardiaque inclu dans la caméra placée au dessus de l’écran du téléphone. Il suffit d’y apposer le bout de son index pendant 15 secondes pour que le capteur y perçoive le flux sanguin et en déduise son rytme cardiaque.
Le mobile peut être couplé avec une balance électronique ou un appareil mesurant la pression sanguine pour compléter les informations sur la santé du patient de l’utilisateur. Celles-ci peuvent ensuite être communiquées à un service en ligne de suivi pour obtenir des conseils médicaux. Soyons-sûr que la demoiselle ci-dessus n’a pas besoin d’un tel matériel, mais en revanche, les clients potentiels se font de plus en plus nombreux au Japon.

www.lebloggadget.com

PARTAGER