Le premier ministre Yoshihiko Noda et son gouvernement ont accepté une réduction de leurs salaires à compter du mois prochain.

A l’issue d’une réunion du cabinet, mercredi soir, il a été décidé que M. Noda restituerait 30 pour cent de son salaire à l’Etat dès le mois de novembre, contre 20 pour cent pour les autres ministres.

Cette décision intervient au moment où le gouvernement s’apprête à augmenter les impôts pour financer la reconstruction des zones dévastées de l’Archipel.

Les ministres considèrent en effet qu’ils doivent sacrifier leurs propres salaires pour que les contribuables acceptent les futures hausses d’impôts, échelonnées sur une dizaine d’années.

Le gouvernement compte profiter de l’actuelle session extraordinaire du Parlement pour soumettre un projet de loi visant à réduire de 7,8 pour cent, en moyenne, les salaires et les primes des fonctionnaires, jusqu’à la fin de l’année fiscale 2013.

Article original : NHK World Service Français © 2011