Le jeune PDG de Facebook et le premier ministre japonais se sont rencontrés ce jeudi dans la résidence officielle de ce dernier à Tôkyô. Zuckerberg a déclaré que la catastrophe de mars 2011 l’a incité à chercher d’autres moyens pour favoriser le soutien via son réseau social. 

Mark Zuckerberg, qui était en voyage au Japon, a dit au premier ministre qu’il pensait que Facebook pouvait aider les victimes à rester en contact avec le reste de la population et se procurer des informations parfois cruciales. Sans entrer dans les détails, Noda a par ailleurs mentionné qu’il trouvait cette rencontre étrange, notamment parce qu’il a vu le film « The Social Network » qui est basé sur la vie de Zuckerberg et dans lequel apparaît les différents problèmes avec la justice qui sont survenus lors des débuts de Facebook.

Zuckerberg a répondu dans une ambiance détendue que la représentation Hollywoodienne de sa vie n’était pas forcément fidèle à la réalité. « Très différente même » a-t-il ajouté.

Julien Barbier. Source : The Mainichi Daily News