Ce soir dans la revue de presse nous aborderons de l’économie, le problème des Senkaku et, plus léger, l’ouverture d’une plage à Tôkyô.

Coucher de soleil sur la plage du Parc Kasai Rinkai (© Masahiro Hayata)
Coucher de soleil sur la plage du Parc Kasai Rinkai (© Masahiro Hayata)

Afin de réduire son endettement colossal (245% du PIB), le gouvernement prévoit de réduire drastiquement les dépenses publiques de 62 milliards d’euros en 3 ans. Pour sortir le pays de la déflation, le Banque du Japon a décidé de maintenir inchangée sa politique d’assouplissement monétaire. Suite aux nombreuses violations de l’espace maritime des Senkaku par des navires chinois, l’ambassadeur à été convoqué à Tôkyô. Enfin, pour la première fois depuis 51 ans, il est possible de se rendre à la plage sans quitter la capitale au Parc Kasai Rinkai.

  • Le Japon veut réduire les dépenses publiques de 62 milliards d’euros en trois ans

Lire la suite sur Le Monde.

  • La Banque centrale maintient inchangé l’assouplissement monétaire

Lire la suite sur Romandie News.

  • Iles Senkaku : l’ambassadeur chinois convoqué à Tokyo

Lire la suite sur Le Monde.

  • Tokyo beach reopens after five-decade effort

Lire la suite sur The Japan Times.