Rugby : Victoire historique face au Pays de Galles

Les Brave Blossoms affrontaient aujourd’hui pour la 2e fois consécutive en test match les gallois, cette fois-ci au mythique Chichibunomiya Stadium de Tôkyo. Sous une chaleur infernale et un stade rempli pour l’évènement, les japonais voulaient prendre leur revanche de la défaite de la semaine dernière, face à ces mêmes diables rouges (18-22). Juste avant le coup d’envoi, le public et les joueurs respectaient une minute de silence envers Taiki Nakai, l’ancien 3ème ligne des Kintetsu Liners, décédé d’un cancer de l’estomac le mois dernier, à tout juste 24 ans.

Japon

japan-rugby

23 – 08 Pays de Galles

Wales_Rugby_Union-1-200-200-100-crop

La foule était au rendez-vous au Chichibunomiya Stadium!

Le Chichibunomiya - Stadium - Photo Shibainu

Le Chichibunomiya – Stadium – Photo Shibainu

D’entrée de jeu, les gallois mettaient la main sur le ballon. Le jeune ouvreur Dan Biggar ne concrétisait pas la domination des siens en ratant sa pénalité. En ce début de match, la tension est visible sur le terrain. Voulant jouer rapidement un ballon, Fumiaki Tanaka en vient ainsi aux mains avec le 1/2 de mêlée gallois, Lloyd Williams. Le message est clair pour les jeunes gallois: les japonais n’ont pas l’intention de se laisser dominer et vont répondre coup pour coup. Les japonais pénètrent enfin dans le camp gallois et obtiennent une pénalité. Ayumu Goromaru, qui a coûté la défaite des siens la semaine dernière, ouvre le compteur. Le Japon mène trois à zéro. Les gallois dominent toutefois encore ce début de rencontre, notamment grâce à une mêlée qui domine celle adverse. Le Japon est pénalisé et Dan Biggar égalise pour les siens. Les Brave Blossoms commencent alors à prendre l’ascendant dans le match. Mais les touches de Shota Horie, trop approximatives et les ballons perdus dans les 22 mètres gallois sont autant de munitions perdues. Mais Ayumu Goromaru récompense les efforts des siens en passant une superbe pénalité des 50 mètres. Le Japon reprend l’avantage, 06-03… Lire la suite  de l’article sur le site de notre partenaire Japon Rugby