Shintarô Ishihara, l’ancien gouverneur de Tôkyô, a créé un nouveau parti politique le déclarant officiellement comme nouvelle force de la Diète. 

Shintarô Ishihara
Shintarô Ishihara en 2006 (© MCSN Adam York, USN)

En effet, Ishihara a lancé son nouveau parti mardi lors d’une conférence de presse, accompagné de cinq législateurs du Parlement. Ce nouveau parti s’appelle Taiyô no Tô (Parti du Soleil levant). Le président du Tachiagare Nippon (Parti de l’aube du Japon), Takeo Hiranuma, est nommé co-leader du parti avec Ishihara.

Avec cette création, l’ancien gouverneur a pour but de former une troisième force politique pour tenir tête au Parti Démocrate du Japon (PDJ) mais également pour empêcher le principal parti d’opposition, le Parti Libéral-Démocrate (PLD), de prendre trop de force lors des prochaines élections, qui pourraient avoir lieu dès le mois prochain.

Ishihara a déclaré aux journalistes: « Taiyô no Tô est seulement un guide pour former une coalition (avec d’autres petits partis), indépendamment des différences mineures » avant d’ajouter: « Nous devrons très certainement nous unir (avec d’autres partis) dans un intérêt commun avant les prochaines élections ». Hiranuma a, quant à lui, annoncé que le parti présentera onze blocs électoraux pour ces dernières.

Parmi les idées phares du parti, on retrouve l’établissement d’une constitution indépendante, le renforçant des capacités de défense du Japon et une réforme fondamentale de la gestion des finances publiques et des systèmes fiscaux afin de les rendre plus transparents.

L’important sera maintenant de savoir si le Taiyô no Tô va pouvoir s’allier à d’autres partis malgré des différences importantes, notamment sur l’avenir du nucléaire et de la prochaine taxe à la consommation.

De hauts responsables du parti auraient l’intention de s’entretenir samedi avec le Nippon Ishin no Kai (Parti Japonais de la Restauration, parti du Maire d’Ôsaka, Tôru Hashimoto) en vue d’une alliance.

Caroline – Sources: NHK, The Japan Times