Sony en difficulté prépare son avenir

Le nouveau président de Sony corp. Kazuo Hirai a révélé la nouvelle stratégie commerciale de son entreprise lors d’une conférence de presse le jeudi 12 avril. « Nous allons changer Sony, et Sony changera » a-t-il affirmé.

Au sein de cette stratégie, on peut souligner le plan de licenciement de 10 000 personnes dans le monde, ainsi que des prévisions de ventes ambitieuses  à hauteur de 8.5 mille milliards de yens, avec une augmentation de la marge d’au moins 5% pour l’exercice 2014. Cependant Sony devra faire face à un dilemme : que se passera-t-il si la compagnie fait l’impasse sur les téléviseurs qui étaient jusqu’à aujourd’hui son fer de lance?

Sony a été déficitaire lors des quatre derniers exercices, a cause des surcoûts liés au personnel, mais aussi  des pertes colossales dans sa division électronique. Tandis que le secteur des finances et assurances de la société affichait 85.8 milliards de yen de profits, la division électronique, qui inclus les équipements électro ménagers, les jeux vidéo et surtout des téléviseurs comme le Trinitron qui était pourtant un des Titans sur le marché,  perdait 118.6 milliards de yens.

Hirai a confirmé le changement de stratégie de l’entreprise, en déplaçant le financement recherche et développement des téléviseurs vers ce qu’il qualifie de nouveau noyau : Les jeux vidéo, la téléphonie mobile et l’imagerie numérique. Il devra cependant faire face à une forte concurrence, surtout avec les géants que sont Samsung et Apple. En ce qui concerne la télévision, Hirai a déclaré qu’il était possible que Sony coopère avec d’autre entreprises, mais que cela n’était pas encore d’actualité.

Dans le court terme, Sony enregistrera 75 milliards de yens grâce à la restructuration, qu’elle juge nécessaire. Le géant de l’électronique ne cesse de perdre de l’argent depuis 2008, année ou elle avait déjà du supprimer 16 000 emplois suite à la crise engendrée par le groupe Lehman Brothers.

Julien Barbier. Source : The Mainichi