Le nouveau président du conseil d’administration de Tokyo Electric Power Co. (TEPCO), Kazuhiko Shimokobe, a appelé à la remise en service des réacteurs de la préfecture de Niigata à partir d’avril prochain.

Vue aérienne de la plus grande centrale nucléaire du monde, Kashiwazaki-Kariwa, préfecture de Niigata (© Hideyuki KAMON, Wikipedia Commons)

Lors de sa première conférence de presse, Shimokobe, a annoncé que le redémarrage des réacteurs de la centrale de Kashiwazaki-Kariwa faisait partie d’un plan de redressement financier sur 10 ans. La centrale a connu de nombreux problèmes notamment après le séisme d’intensité 6.8 en juillet 2007, mais l’exploitant assure avoir appris de Fukushima et pourra ainsi mettre en place des mesures de sécurité nécessaires.

Ce plan prévoit également que l’entreprise continue d’exporter des technologies nucléaires à des pays étrangers.

La compagnie qui connaît de graves problèmes financiers depuis l’année dernière à cause de la catastrophe de Fukushima, des compensations aux victimes et plus récemment de la hausse des prix des matières premières pour les centrales thermiques, avait déjà reçu une aide de 1000 milliards de yens de l’Etat. Enfin, mercredi, les actionnaires ont approuvé la nationalisation de TEPCO. Celle-ci devrait intervenir au mois de juillet.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources: The Japan Times