Un violent séisme d’une magnitude 6,8 sur l’échelle de Richter a touché jeudi 24 juillet 2008 le nord-est du Japon, faisant plus de 200 blessés.

Au moins 200 personnes ont été blessées, dont 38 grièvement, et 98 bâtiments ont été endommagés par le séisme de jeudi au japon. U

L’échelle de Richter permet de comparer entre elles les énergies libérées dans les différents séismes. On a cherché à définir une quantité, appelée magnitude, liée à l’énergie développée au foyer du séisme.

La magnitude est calculée à partir de la mesure de l’amplitude du mouvement du sol déterminée d’après l’enregistrement obtenu sur un sismographe à 100 kilomètres de l’épicentre.

Elle a été crée en 1935 par Charles Francis Richter et Beno Gutenberg, deux membres du California Institute of Technology. C’est une échelle logarithmique : les ondes sismiques d’un séisme de magnitude 6 ont une amplitude dix fois plus grande que celles d’un séisme de magnitude 5 et le séisme de magnitude 6 libère environ trente et une fois plus d’énergie.

L’échelle est ouverte et sans limite supérieure connue. Dans la pratique, les séismes de magnitude 9 sont exceptionnels et les effets des magnitudes supérieures ne sont plus décrits séparément. Le séisme le plus fort jamais mesuré atteignait la valeur de 9,5, le 22 mai 1960 au Chili.

(Continental News)

PARTAGER