Juste quelques jours après que son père, de plus en plus fragile, ait été congédié de son long séjour à l’hôpital. Le prince Fumihito a déclaré que le pays devrait songer à instaurer un âge de retraite pour son empereur.

L'empereur du Japon Akihito âgé de 77 ans

Le fils cadet du couple impérial, qui est le second en ligne pour le trône, exprimait aux journalistes une opinion publique peu commune, le jour de son 46ème anniversaire.

« Je pense que cela deviendra nécessaire » a-t-il dit, lorsqu’un journaliste lui a demandé de commenter son idée d’instauration d’un âge de retraite pour les empereurs Japonais.

Le commentaire a été publié dans la presse japonaise mercredi, après que son père Akihito, âgé de 77 ans, ait repris ses fonctions publiques. Il avait été hospitalisé 19 jours à cause d’une pneumonie bronchique avec de la fièvre.

« Quand on a passé un certain âge, il devient peu à peu difficile de faire plusieurs choses.  Je pense qu’il serait judicieux d’instaurer un âge de retraite.» a déclaré Fumihito, appelant à « une discussion plus approfondie » de son idée.

Au Japon, les membres de la famille impériale font rarement des commentaires sur les affaires publiques ou politiques, ainsi que sur celles touchant leur propre famille isolée. La remarque de Fumihito s’est interposée alors que le Japon faisait tout pour conserver ce ménage dans les temps modernes.

Le fils de Fumihito, Hisato, agé de 5 ans, est le seul garçon né dans la famille impériale depuis Fumihito. Une chose inquiétante pour les traditionnalistes étant donné qu’ils soutiennent la coutume d’une succession exclusivement masculine.

Le mois dernier, la femme d’Akihito, l’impératrice Michiko, a également exprimé ses préoccupations au sujet de la santé défaillante de son mari, mais elle a dit qu’elle restait aux côtés de son mari tout en écoutant les conseils des médecins.

Akihito a été opéré d’un cancer de la prostate en 2003 et est toujours sous traitements.

Amandine – Source : Japan Today
PARTAGER