C’est sous le regard attentionné d’une foule partisane que la Japonaise Kurumi Nara et le Britannique Marcus Willis ont remporté les honneurs en simple de la 23e édition des Internationaux de tennis junior Banque Nationale de Repentigny.
Suite à un court délai causé par la pluie, la finale en simple féminin a pu se mettre en branle. Nara, 9e tête de série, affrontait la surprenante Américaine Nicole Gibbs, tenante d’une 293e place au classement mondial. Les deux joueuses se sont présentées sur le terrain, avec en poche, un parcours quasi parfait, chacune d’entre elles n’ayant perdu qu’une seule manche durant le tournoi.

Après plusieurs jeux serrés ponctués de quelques égalités, Kurumi Nara est parvenue à remporter le premier set au compte de 6-4. Poursuivant sur sa lancée, la Japonaise a réussi à surmonter son manque de constance en déstabilisant son adversaire grâce à certains coups précis et puissants. Gibbs, invitée-surprise de cette finale, n’a pu suivre le rythme de son opposante et a dû concéder la seconde et dernière manche par la marque de 6-3. Championne du double féminin la veille, Nara a donc réussi un doublé lors de son passage à Repentigny.
Willis champion chez les garçons
La finale de simple masculin opposait Mirza Basic de Bosnie-Herzégovine au Britannique Marcus Willis. Les deux joueurs, respectivement 9e et 7e têtes de série du tournoi, se sont présentés sur le court central du parc Larochelle sous un ciel bleu totalement dégagé. Les finalistes n’étant séparés que par deux rangs au classement mondial, 25e et 27e en faveur de Willis. Le public était en droit de s’attendre à une partie des plus serrés.
Le premier set a été l’affaire de Basic. Ayant réponse à la majorité des frappes de son opposant, le Bosniaque a amorcé son match en lion, enlevant de façon expéditive la première manche au compte de 6-1. Willis ne comptait toutefois pas abandonner. Appuyé par son service, le Britannique a surmonté un déficit de 0-2 au second set en remportant six jeux consécutifs et ainsi niveler les chances dans le match.

Après une courte intervention du thérapeute à son endroit, Basic a retrouvé tous ses moyens au début du troisième set pour se forger une avance plus que confortable de 5-1. Willis, un travailleur acharné, s’est encore une fois retroussé les manches pour réaliser l’impensable. Le jeune gaucher britannique s’est battu avec l’énergie du désespoir pour encore une fois remporter six jeux consécutifs et se sauver in extremis avec le titre. Le score final a été de 1-6, 6-2 et 7-5.

Soulignons à nouveau l’identité des champions en double du tournoi, soit les Japonaises Misaki Doi et Kurumi Nara chez les filles et les Australiens Dane Proppogia et Matt Reid chez les garçons. Ces finales avaient lieu vendredi soir.
À l’année prochaine
Cette dernière journée de compétition de la 23e édition des Internationaux de tennis junior Banque Nationale aura donc été à l’image de la semaine du tournoi, c’est-à-dire bien ensoleillée et à peine affectée par la pluie. Rappelons que Repentigny accueillera à nouveau le tournoi pour les 5 prochaines années.
Les meilleurs espoirs du tennis seront donc de retour du 28 août au 5 septembre 2009. L’organisation tient à remercier l’ensemble des spectateurs qui se sont déplacés pour assister aux matchs ou qui ont suivi le tournoi via la diffusion sur le Web.

par José-Antonio Pires

[www.hebdorivenord.com->www.hebdorivenord.com]

PARTAGER