Un foie humain créé à partir de cellules souches

Des chercheurs japonais sont parvenus à créer du tissu hépatique à partir de cellules souches. Une première mondiale prometteuse en raison du manque de donneurs d’organes.

Des cellules souches humaines encore indifférenciées (© Nissim Benvenisty)
Des cellules souches humaines encore indifférenciées (© Nissim Benvenisty)

Takanori Takebe, de l’école supérieure de médecine de Yokohama, et l’équipe de scientifiques ont reporté dans le journal Nature qu’ils ont produit du tissu « ressemblant à un foie humain adulte » dans une souris de laboratoire. Ils ont tout d’abord créé des cellules souches pluripotentes induites (iPS) qu’ils ont associées avec d’autres types de cellules et les ont transformées en « bourgeons de foie », les groupes précurseurs qui se développent dans le foie.

Les bourgeons, chacun mesurant environ 5mm, ont ensuite été transplantés à l’intérieur d’un cerveau de souris, où ils se sont transformés en « foie humain fonctionnel » complet avec vaisseaux sanguins.

 « A notre connaissance, c’est le premier rapport démontrant la génération d’un organe humain fonctionnel depuis des cellules souches pluripotentes » explique le rapport, ajoutant que la technique doit encore être testée sur les humains. Mais cette expérience a permis de prouver la validité du principe.

Le foie a développé des vaisseaux sanguins ayant fusionnés avec ceux de l’animal. Il a également effectué certaines fonctions du foie humain : la production de protéines et le traitement de médicaments spécifiques.

« Nous avons conclut que le foie fonctionne » déclare Takebe. « Nous pensons que cela est suffisant pour améliorer le taux de survie après une défaillance du foie ».

Selon le scientifique, la méthode pourrait aussi fonctionner sur des organes tels que le pancréas, les reins ou les poumons, mais cela prendra encore 10 ans avant que les essais ne soit menés sur des humains.

Carine Dupuis – source  : The Japan Times