{{Les « gouttes de dieu », manga à gros succès, fait figurer certains châteaux du bordelais. Une promotion extraordinaire.}}

Ses deux scénaristes, Shin et Yuko Kibayashi, frères et soeurs, se sont rendus dans le médoc cette semaine. Leur prochain tome aura pour toile de fond le marathon du médoc. Shin l’a donc couru samedi. Ils ont aussi profité de leur séjour pour découvrir de nouveaux châteaux.

Car leur manga les « {gouttes de dieu} » est basé sur le vin et son univers. Les deux auteurs disent s’inspirer des différents vins qu’ils dégustent. Cela les aide à imaginer leurs histoires.

Une aubaine incroyable pour les viticulteurs qui bénéficient ainsi d’une publicité inégalable.

« {Ils nous proposent et nous envoient des échantillons de leur production du monde entier. Nous sommes très sollicités mais c’est moi et mon frère qui décidons, même s’il peut y avoir des pressions. Il faut que le vin nous parle pour figurer dans nos mangas} » explique Yuko.

Ces livres, tous tomes confondus, se sont vendus à plusieurs millions d’exemplaires au Japon. Pareil dans le reste de l’Asie. Les lecteurs découvrent l’univers du vin à travers les énigmes, comment on le déguste, comment on le fabrique. Certains se rendent dans les boutiques de vin, le manga en main, et réclament telle ou telle bouteille.

Le propriétaire d’un château des Côtes de Bordeaux en a fait l’heureuse expérience. « {La parution dans le premier manga a extaordinairement augmenté la notoriété de ma marque en Asie} », reconnaît-il. « {Ca a été violent. Ca a commencé par le Japon, puis la Corée, Taïwan, Hong-Kong, et la Chine.} »

La prochain tome qui tournera donc autour du marathon du Médoc ne sera pas disponible en France avant trois ans.

[Source : France 3 Aquitaine->http://aquitaine.france3.fr/info/aquitaine/Un-manga-fait-exploser-les-ventes-de-vins-en-Asie-57226995.html]

PARTAGER