Un nouveau projet de décontamination pour les régions voisines de Fukushima

Le ministère japonais de l’Environnement a présenté un plan révisé d’élimination des substances radioactives dans les régions proches de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi.

Les détails ont été annoncés lundi à une réunion d’un panel de spécialistes. Selon les fonctionnaires du ministère, des travaux de décontamination seront effectués dans les zones où les niveaux de radiation sont supérieurs à 1 millisievert par an. Selon un plan antérieur, le ministère prévoyait de décontaminer seulement les endroits où plus de 5 millisieverts par an étaient détectés.

Mais des municipalités de la préfecture de Fukushima où existent des zones avec moins de 5 millisieverts ont fait valoir qu’elles devaient être incluses dans le périmètre de nettoyage.

Les régions où les niveaux de radiation dépassent 20 millisieverts par an seront réduites, étape par étape, le plus rapidement possible.

Dans les régions où moins de 20 millisieverts par an sont enregistrés, les niveaux mesurés à la fin août seront réduits à 60 pour cent au cours des deux prochaines années.

Le plan de décontamination du ministère de l’Environnement sera discuté plus en détails au sein du gouvernement, avant d’être adopté en conseil des ministres comme plan national de base.

Article original : NHK World Service Français © 2011