Le 2 février, le conseil d’administration de l’éducation de Kashihara  à annoncé qu’un récipient ancien en terre a été découvert dans les ruines de Shindo.

Une tête d’ogre est dessinée à l’encre sur la trouvaille. Apparemment, ce type d’artefact est extrêmement rare. Les responsables du conseil de l’éducation pensent que ce récipient était utilisé dans un rituel pour contrôler les ogres.
Le récipient se trouvait dans un puits, qui mesure 1,7 mètre de profondeur pour un diamètre de 0.8 mètre. On suppose qu’il a été rempli de terre vers le début du XIIème siècle. Sur le fond de ce vase, qui mesure 10 centimètres de diamètre, est dessiné un visage, avec des yeux ronds, des sourcils épais, un gros nez, les rides du lion, et deux crocs qui dépassent des extrémités la lèvre inférieur et pointent vers le haut.

On retrouve des dessins de têtes d’ogres,  sur des tuiles « kawara » pendant la Période Asuka (592-710) et  au cours de la période Heian (794-1185), quand le « mappo shiso* », se répandit, des visages d’ogres étaient peints dans des dessins. Shinichi Sagawa a déclaré que ce récipient avait probablement été créé  dans une période où les dessins de visages d’ogres devinrent communs. Ils projettent d’exposer le récipient au Musée de Senzuka à Kashihara jusqu’au 31 mars.

* mappo shiso : La fin des Lois bouddhistes, une prophétie comparable à celle de l’an 1000.

Amandine – source: asahi shimbun