Une agricultrice japonaise contrainte de fuire Fukushima appelle à sortir du nucléaire

Une agricultrice de la préfecture de Fukushima a appelé la population mondiale à sortir du nucléaire, en raison de l’impossibilité d’en assurer la sécurité. 

Sachiko Sato, 53 ans, est originaire de la ville de Kawamata. Elle était invitée à s’exprimer lors d’une rencontre organisée jeudi dans le centre de New York. L’évènement était organisé par une association américaine de lutte contre le nucléaire. Il a réuni quelque 70 personnes.

Mme Sato a été obligée de fuire la préfecture de Fukushima avec sa famille et de se rendre dans celle, voisine, de Yamagata, à cause de l’accident nucléaire du mois de mars. Elle considère que sa vie a été totalement bouleversée. Elle veut que tout le monde sache les difficultés qu’elle a endurées après voir été obligée d’abandonner son exploitation en raison de l’accumulation des substances radioactives.

Sachiko Sato souhaite que la population du monde s’unisse pour sortir du nucléaire. Pour elle, c’est une évidence dès lors que l’on pense à l’avenir des enfants.

Article original: NHK World service Français © 2011