Une toute nouvelle rentrée des classes pour l’Université de Tokyo?

L’Université de Tokyo pourrait bien changer la période de sa rentrée des classes ! Afin de mieux concurrencer les établissements étrangers, ils déplaceraient leur traditionnelle rentrée d’avril en automne, une période plus commune aux étrangers.

 

Mais rien n’est encore fait. Tout d’ abord, l’Université doit attendre fin mars pour savoir si on lui accordera la mise en place de cette nouvelle rentrée. En effet, la proposition est actuellement étudiée par tous les départements de l’Université et de  son administration, et ce seront eux qui détermineront si l’on doit, ou non, changer la date de la rentrée scolaire.

C’est un changement qui dépayserait moins les étudiants étrangers venant étudier à l’Université de Tokyo. Le système serait le même qu’à l’étranger, et il permettrait en plus aux étudiants Japonais de partir dans de meilleurs conditions dans une Université étrangère, comme ils sont peu nombreux à étudier à l’étranger.

Cependant, le groupe qui a étudié ce projet a relevé des problèmes dans ce système. Notamment le fait qu’il serait difficile pour un étudiant japonais de l’Université de Tokyo, d’entrer dans une compagnie étant donné qu’il ne sera pas diplômé en même temps que les autres étudiants des Universités japonaises. Il faut savoir que les entreprises au Japon recrutent les jeunes diplômés en avril, c’est pourquoi l’Université projette de leur demander de changer cette période si elle vient à changer sa date de rentrée scolaire. Le problème pourra être le même pour ce qui est des examens nationaux. Ils ont alors pensé à instaurer deux dates de rentrée : une en avril et une en automne. Mais cela leur reviendrait évidemment trop cher.

En somme, cette affaire très complexe devra attendre 5 ans avant de voir le jour si l’accord est donné : le temps que l’Université mette en place de nouveaux emplois du temps et qu’elle demande aux entreprises et autres intéressés de changer leurs périodes de recrutements.

Amandine – source : Asahi Shimbun