Vers une rentrée scolaire retardée pour douze universités

L'auditorium Yasuda - Université de Tôkyô - CC : Daderot

Selon l’Université de Tôkyô, un forum qui rassemble les présidents des douze universités majeures du Japon a été lancé jeudi pour avancer la rentrée scolaire en automne, afin de mieux correspondre avec les calendriers internationaux. 

Takao Shimizu, vice-Président de l’une de ces universités a révélé lors d’une conférence de presse les conclusions du rapport dans lequel figure le projet de décaler le début de l’année scolaire du printemps à l’automne.

Parmi ces douze universités, dix sont des universités publiques : l’Université de Tôkyô (Tôdai), de Hokkaidô, du Tôhoku, de Tsukuba, de Nagoya, de Kyôto, d’Osaka, de Kyûshû ainsi que Hitotsubashi et Tôkyô Tech, les deux universités privées sont celles de Waseda et de Keio.

Ce rapport prévoit également une nouvelle bourse pour les étudiants affectés par ce changement. Il fait appel à la coopération entre les Universités, et préconise d’établir un programme d’activités pour couvrir les six mois qui sépare la sortie du lycée et l’entrée à l’université. L’université de Tôkyô a été exhortée à ne pas tirer de conclusions hâtives car une adoption unilatérale de ce calendrier serait compliquée. L’école prévoit de discuter de ce changement lors d’une prochaine réunion officielle de sa chambre du conseil.

Julien Barbier. Source : The Japan Times