Vivalis étend sa collaboration avec le japonais Kaketsuken

licence de recherche sur la plate-forme Ebx, à 2 nouveaux virus, l’un dans le domaine du vaccin humain et l’autre dans celui du vaccin vétérinaire.

La société bio-pharmaceutique française a déjà octroyé à Kaketsuken des droits sur les lignées cellulaires Ebx (lignées dérivées de cellules souches embryonnaires aviaires) pour évaluer la plate-forme Ebx pour le développement et la production par l’institut de vaccins humains et vétérinaires.

Suite à cette extension, Kaketsuken aura le droit de tester un total de 7 virus aussi bien en santé humaine que dans le domaine vétérinaire.

Vivalis souligne que Kaketsuken pèse plus de 25% du marché japonais du vaccin.

A Paris, le titre Vivalis bondit de 9,9% à 3,9 euros.

Source : cercle finance