Les vols intérieurs au Japon

Pour certaines destinations distantes, prendre l’avion peut être plus avantageux que le train ou même quasi indispensable, comme pour se rendre à Okinawa par exemple.

Airbus 320-200 de la compagnie low cost Peach au départ de l'aéroport du Kansai (KIX) - Photo CC2 ken H

Airbus 320-200 de la compagnie low cost Peach au départ de l’aéroport du Kansai (KIX) – Photo: ken H – CC2

Les vols intérieurs sont constitués de plusieurs compagnies aériennes et desservent plus de 50 aéroports à travers le pays. Ils  sont dominés par les groupes Japan Airlines (JAL) et All Nippon Airways (ANA). Il existe cependant plusieurs petites compagnies aériennes concurrentes de JAL et ANA sur les principales voies aériennes telles que Skymark Airlines, Jetstar Japan ou la plus récente Peach lancée en 2012.

L’aéroport de Haneda (HND) à Tôkyô est le plus grand aéroport du Japon, et gère la plupart des vols intérieurs en provenance ou en partance de la capitale. L’autre aéroport de Tôkyô, Narita (NRT), traite principalement les vols internationaux et seulement un petit nombre de vols intérieurs.

À Ôsaka, le principal aéroport est l’aéroport international du Kansai (KIX). Bien que pour les vols intérieurs, celui d’Itami, second aéroport de la ville, soit le plus utilisé, KIX reste le deuxieme plus important du pays pour ce type de vol.

On retrouve également d’autres aéroports du Nord au Sud du pays : l’aéroport Shin-Chitose (CTS) de Sapporo dans la préfecture d’Hokkaidô, l’aéroport international du Chûbu de Nagoya (NGO) à Aichi, l’aéroport de Kôbe (UKB) pour la région de Hyôgo, l’aéroport de Fukuoka (FUK) pour la prefecture du même nom, l’aéroport de Kagoshima(KOJ), et celui de Naha à Okinawa (OKA).

Grâce à la déréglementation de l’industrie aérienne au Japon et à une concurrence accrue dans les transports aériens à bas prix, le prix d’un billet d’avion pour les vols intérieurs a chuté de façon spectaculaire au cours des dernières années. Ce dernier est devenu une alternative économique, parfois moins cher que le train à grand vitesse Shinkansen sur certains trajets.

Bien que les tarifs réguliers restent relativement onéreux, il existe de nombreuses promotions qui font que ces voyages sont plus attrayants. Parmi ces offres certaines sont réservées aux touristes étrangers, elles proposent des tarifs spéciaux et pass à utiliser sur les vols intérieurs pour un coût d’environ 10 000 yens par vol.