Dans la revue de presse du vendredi 21 juin, nous aborderons : les cyberattaques subies par l’agence spatiale japonaise JAXA, l’élargissement de l’accueil des travailleurs étrangers dans le secteur des soins, et un incident controversé impliquant un pompier ayant cueilli des pousses de bambou lors d’une opération de recherche à Kazuno.

Des données potentiellement compromises

L’agence spatiale japonaise JAXA a subi plusieurs cyberattaques depuis l’année dernière, ont révélé les autorités vendredi. Bien que les réseaux touchés n’hébergent pas d’informations sensibles sur les opérations de fusées ou de satellites, plus de 10 000 fichiers, incluant des données privées d’employés et des informations sur des partenaires externes comme le ministère de la Défense, Toyota et la NASA, pourraient avoir été compromis. Une enquête, menée en collaboration avec des organisations spécialisées, est en cours pour évaluer l’ampleur des dommages. Selon le journal Asahi Shimbun, un groupe de hackers affiliés à la Chine serait responsable. Malgré ces incidents, le ministre de la Science, Masahito Moriyama, a minimisé les risques de fuite d’informations confidentielles. Le gouvernement envisage de renforcer la législation sur la cybersécurité pour mieux protéger les infrastructures critiques.

Expansion de l’accueil des travailleurs étrangers dans les soins

Le 19 janvier, un panel du ministère de la Santé a approuvé des plans pour accepter davantage de travailleurs étrangers dans le secteur des soins infirmiers au Japon, en réponse à la pénurie de personnel. En plus des stagiaires techniques étrangers, les travailleurs sous les accords de partenariat économique (EPA) et ceux ayant le statut de travailleur qualifié seront autorisés à faire des soins à domicile sous certaines conditions. Les entreprises devront assurer un encadrement initial, élaborer des plans de qualification, et créer des manuels de lutte contre le harcèlement. Des experts s’inquiètent de l’efficacité de ces mesures dans les petites entreprises de soins à domicile. Le ministère prévoit de réviser les règlements et de commencer l’accueil dès l’exercice fiscal 2025.

Cueillette de pousses de bambou lors d’une opération de recherche

À Kazuno, dans le département d’Akita, un pompier a reçu un avertissement verbal pour avoir cueilli des pousses de bambou lors d’une opération de recherche pour un homme porté disparu après une attaque d’ours en mai. Le département des pompiers de Kazuno a déclaré que cet acte était inapproprié, compte tenu des sentiments de la famille de la victime. L’homme disparu a été retrouvé mort, et deux policiers ont été blessés par l’ours. Lors d’une enquête interne, le pompier a admis avoir ramassé quelques pousses de bambou près du quartier général de l’équipe de recherche, expliquant qu’il les avait vues en se rendant aux toilettes. Le chef de la division de prévention des incendies, Hiroyuki Honda, a rappelé au pompier l’importance de respecter les sentiments des personnes en détresse et de leurs familles lors des interventions.

📨 Recevez l'extrait gratuit de notre revue de presse ,
pour mieux s'informer sur le Japon en 2 minutes par jour.

☕️ L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail.
L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

🛟 Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos depuis Tôkyô, 100% indépendant, garantie sans intox, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

🥇Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre courriel, soyez bien informé sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

Laisser un commentaireAnnuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.