Chute du commerce avec la Chine pour la première fois en 3 ans

Le drapeau chinois - Photo Ewo

Le drapeau chinois – Photo Ewo

Les échanges commerciaux avec la Chine ont chuté de 3,9 %, la première baisse en 3 ans, a déclaré l’Administration générale des douanes.

Cette baisse reflète le boycott des produits japonais des consommateurs chinois dû au conflit territorial qui oppose les deux pays, après la décision du gouvernement japonais, en septembre 2012, de nationaliser les îles Senkaku. Le gouvernement japonais les contrôlait, mais la Chine revendiquait depuis plusieurs décennies sa souveraineté. Le Japon est tombé du 4ème au 5ème rang dans le classement des partenaires commerciaux de la Chine. La dernière fois que ce taux a décliné, c’était en 2009, un an après la faillite de la banque d’investissements américaine Lehman Brothers à cause de la crise financière.

Dans le même temps, le même rapport montre que la croissance de l’export total de la Chine a plus que quadruplé depuis le mois dernier, avec une hausse de 14,1 %, alors que les imports ont augmenté de 6 % suite à une forte demande du marché domestique. Tout ceci tend à prouver que la Chine sort peu à peu de sa récession économique depuis la crise de 2008.

Le Premier ministre Shinzo Abe, durant son premier voyage international, ira visiter les pays de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est, comprenant les Philippines, l’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande et Singapour) afin de consolider les relations économiques et de compenser l’impact de la querelle avec la Chine. “Il est important de renforcer la coopération avec les pays de l’ASEAN afin d’assurer la prospérité et la paix dans la région de l’Asie pacifique,” a déclaré Yoshihide Suga, le chef du Cabinet.

Claire Bouyssou – sources : The Japan Times, Asahi Shimbun