Compter en japonais

Compter en japonais ne pose pas en soi de problème particulier, sauf peut-être pour les gros chiffres avec des unités telles 万 (まん, 10 000)、億 (おく, 100 000 000), etc.

Les vraies difficultés apparaissent avec le dénombrement des objets, puisque le nombre et l’objet doivent être accompagnés d’une unité qui varie en fonction du type d’objet :

Ex : 本を三冊読みました。(ほんをさんさつよみました)J’ai lu trois livres. 冊 sert à compter les livres.
Ex : 一匹の犬がいます。(いっぴきのいぬがいます) J’ai un chien. 匹 sert à compter les petits animaux.

Les mots qui servent à dénombrer des choses ou des êtres, comme 冊 ou 匹, sont appelés selon les grammaires « spécifiques numéraux », « numératifs », « spécificatifs », « compteurs » (en japonais, c’est 数え方, littéralement, la façon de compter). Il en existe des centaines, et ils se combinent avec les deux séries de numéraux japonais (ひとー、ふたー、みー。。。) et sino-japonais (いち、に、さん。。。). La combinaison avec les numéraux sino-japonais entraîne des modifications orthographiques pour les compteurs commençant par les sons h, s, k ou t, sur les chiffres 1, 3, 6, 8 et 10.
On peut survivre en japonais sans connaître les compteurs adaptés à chaque chose, en employant par défaut (pour les choses seulement) la série, ひとつ、ふたつ、みっつ、よっつ、いつつ、むっつ、ななつ、やっつ、ここのつ、とお. Mais il est tout de même préférable de savoir les compteurs les plus courants. Mon intention n’est pas de vous faire un cours complet sur la question, car l’on trouve déjà tout cela sur Wikipédia. Je veux juste vous donner quelques exemples à travers l’histoire d’une banane.

La banane étant un objet mince, long et cylindrique (comme un parapluie, un crayon, un concombre…), elle est dénombrée par 本 (ほん) : バナナを一本買いました。(ばななをいっぽんかいました) J’ai acheté une banane. Vous remarquerez la modification orthographique いち+ほん=いっぽん
Néanmoins, une banane, sur son bananier, se présente rarement seule. Pour un régime, on emploie 一房 (ひとふさ) parce que les japonais trouvent que le régime a la même forme que l’élément décoratif du même nom, ふさ. Si toutes les bananes sont cueillies et mises en caisse pour être transportées chez le marchand, le compteur de nos bananes devient 一箱(ひとはこ, une caisse, une boîte). Lorsque le marchand présente ces régimes de bananes en tas, cela forme une petite montagne. Les bananes sont alors dénombrées en utilisant : 一山 (ひとやま). Si maintenant je coupe en rondelles la banane que je viens d’acheter, je compterai les morceaux en utilisant : 一切れ (ひときれ). Et si je transforme mes rondelles de banane en jus de fruit pour en boire un verre, je dirai : バナナジュースを一杯飲んでいます。(バナナジュースをいっぱいのんでいます) Je bois un verre de jus de banane.
Il ne me restera plus alors que la peau de banane, qui étant mince et plate (comme des timbres, une assiette), se compte avec 枚 (まい)

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Vous ne savez peut-être pas tout compter en japonais, mais maintenant, sur les bananes, vous serez imbattables !

Écrit par Élisabeth de Sukinanihongo