Fin de l’alerte au tsunami

Suite à l’annonce par l’institut américain de recherche géologique (USGS) d’un séisme de magnitude 8 sur l’échelle de Richer à l’est des îles Salomon, dans le sud-ouest de l’océan Pacifique, une alerte au tsunami a été déclenchée pour certaines îles du Pacifique Sud par le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique, à Hawaï.

450px-Tsunami_emergency_refuge_place_sign

Signalisation annonçant un centre de refuge après un tsunami – Crédit photo : Pieria.

Le premier bilan ferait état de cinq morts et trois blessés, ainsi que trois villages côtiers détruits. Le séisme s’est produit à une profondeur de 5 kilomètres dont l’épicentre est situé à 340 kilomètres des Kirakira, dans les îles Salomon. « Le séisme n’est pas seulement puissance, il est également peu profond ce qui lui donne un potentiel de destruction significatif » a déclaré Barry Hirshorn, un géophysicien au National Weather Service à Hawaï, nous informe The New York Times. Suite à ce séisme, une alerte au raz-de-marée a été déclenchée pour les îles du Pacifique Sud concernant des îlots tels que les Salomon, le Vanuatu, Nauru, ou encore la Nouvelle-Calédonie.

Les autorités japonaises, quant à elles, ont mis la population en garde d’un petit tsunami qui devrait arriver à partir de 16h30 heure locale sur les côtés est du Japon. L’agence de météorologie japonaise précise que « Cette alerte concerne les îles Shikoku, Hokkaido, Kyushu et Okinawa, ainsi que les départements allant de Iwate à Wakayama où il [le tsunami] devrait arriver entre 17h et 17h30 ». Bien que la hauteur du raz-de-marée soit estimée, au plus haut, à 50 centimètres, un responsable de l’agence météorologique a lancé un appel à la prudence et a demandé de ne pas s’approcher des côtes.

Situées sur « la ceinture de feu » du Pacifique, les îles Salomon avaient déjà été frappées par un puissant séisme le 29 septembre 2009, suivi d’un tsunami ravageur faisant cent quatre-vingt-six morts aux Samoa et aux Tonga.

Quentin Guyomard sources: Asahi shinbun, Yomiuri shinbun, the New York Times, Le Monde